Couverture pulsefire surge

Test de la Pulsefire Surge, la souris gamer par HyperX




Si la vidéo vous a plu, n’hésitez pas à vous abonner à ma chaîne 🙂

Caractéristiques techniques

Nombre de touches

6

Taille du câble

1m80

Plage de DPI

100 – 16000

customisable

Oui via Ngenuity

Vous le savez si vous suivez régulièrement le blog, l’enseigne de multimédia Boulanger m’a fait parvenir du matériel gaming de la marque Hyper X.
Après la casque sans fil, Cloud Flight, et le clavier Alloy Elite RGB, il est temps de conclure cette partie périphérique gamer avec la pièce manquante du puzzle. Je parle bien entendu de la souris, voici la Pulsefire Surge !
Elle ne sort que le 9 avril, au prix de 70€, et j’ai eu la chance de l’avoir plusieurs semaines avant sa sortie !
Je remercie encore Boulanger pour leur confiance.

Design et ergonomie

Avec un design traditionnel et ses 130 grammes, la Pulsefire Surge, s’affiche comme polyvalente. On est loin de certains modèles gamer lourds et qui ne tiennent pas en main.

On retrouve au centre de la souris, un bouton destiné à basculer entre différents niveaux de DPI. L’un des gros points forts de cette souris se situe ici, on peut atteindre une sensibilité de 16000 DPI, je vous en reparle juste après.

Pulsefire surge HyperX unboxing

Un renfoncement sur la tranche gauche de la Pulsefire Surge, permettra une meilleure prise en main.
On y trouvera aussi deux boutons programmables, qui tombent parfaitement sous le pouce !

Sur cette souris, ou plutôt sous, on retrouve des switchs Omron qui garantissent la fiabilité, mais aussi la durabilité de la Pulsefire Surge.
Ils sont couplés à un capteur Pixart 3389, ce qui nous assure que le moindre de nos mouvements sera parfaitement retransmis à l’écran.
Pour finir sur le design de la souris, on retrouve un câble tressé d’1m80 et deux patins dessous qui permettront beaucoup de fluidité dans les mouvements.

Customisation

Comme avec le clavier Alloy Elite RGB, la Pulsefire Surge est entièrement customisable, des boutons, à chaque partie du ruban LED.
Tout se passe encore une fois via le logiciel HyperX Ngenuity. Il sera possible de configurer plusieurs profils et d’en enregistrer jusqu’à trois dans la mémoire interne de la souris.

Via le soft, il sera possible de programmer les deux boutons macros, ainsi que tous les autres boutons de la souris (sauf le clic gauche).
Mais il sera aussi possible de programmer entièrement les illuminations de la Pulsefire Surge, du bandeau LED au logo. Et comme pour le Alloy Elite, les possibilités de customisations sont très larges.

Pulsefire surge HyperX

En utilisation, plusieurs combinaisons de touches permettent de paramétrer la souris, sans passer par Ngenuity.
Il sera possible de gérer l’illumination des LEDs en appuyant sur le bouton des DPI et les boutons macros, et il sera possible de changer de profil en appuyant encore une fois, sur le bouton DPI et la roulette.
Ce n’est pas les combinaisons les plus faciles à faire sur cette souris, et c’est voulu. Imaginez-vous en pleine partie, un ennemi apparaît devant vous, et suite à une mauvaise combinaison de touches votre profil change ainsi que toute votre configuration de touche.
Dommage, vous aviez fait une belle partie !

Performance

Côté performance, il est possible de configurer jusqu’a cinq niveaux de DPI, allant de 100 à 16000 DPI.
C’est clairement énorme en jeux, et je n’ai pas le niveau du tout pour activer une sensibilité si haute.
De mon côté, je tourne entre 3200 et 6400 DPI, ce qui est déjà très correct selon moi.

À l’utilisation, rien à redire sur la Pulesfire Surge, les actions s’enchaînent sans aucun problème et le capteur optique 3389 de la marque reconnu Pixart ne nous fait pas défaut.
Son poids léger, couplé à sa glisse souple permet un grand confort en jeu.

Pulsefire surge HyperX Test

Verdict !

Pour finir, la Pulsefire Surge résout les différents points noirs que l’on pouvait reprocher aux anciens modèles de souris d’HyperX, grâce à ses nombreux paramètres et sa haute sensibilité, plus que nécessaires pour un joueur.

Points positifs

  • Entièrement programmable
  • LED personnalisables à souhaits
  • Légère
  • 16000 DPI atteints

Points négatifs

  • Un troisième bouton macro (pour être tatillon)

La Pulsefire Surge est disponible chez Boulanger au prix de 70€.

Possedez-vous du matériel HyperX ? Qu’avez-vous pensez de la Pulsefire Surge ? N’hésitez pas à me le dire en commentaire histoire d’échanger un peu dessus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.