Test du Huawei P Smart Z

Huawei qui a subi ces derniers temps les humeurs des USA ne lâche rien et continue d’innover et de créer des smartphones toujours aussi bons. Avec le Huawei P Smart Z, le leader chinois montre qu’il sait anticiper les dernières technologies du moment tout en conservant des performances approuvées.

Ce dernier se débarrasse de l’encoche et la troque contre une caméra rétractable. Technologie déjà présente sur quelques autres smartphones et qui varie selon les constructeurs. De ce fait, il profite d’un écran géant de 6,5 pouces. Il faut dire que le smartphone en lui-même est déjà imposant.

Unboxing et design

Dans une boite simple et élégante, on retrouve le smartphone à peine emballé, ce dernier est juste posé en vrac. Niveau packaging on repassera. Quand on ouvre cette boite on trouve à l’intérieur :

  • Une coque en silicone
  • Un trombone extracteur SIM
  • Le chargeur Huawei SuperCharge
  • Le câble de recharge
  • Une paire d’écouteurs

Le pack est complet et l’on n’en demande pas moins pour tout smartphone. On apprécie la présence d’une coque en silicone comme d’habitude, qui viendra protéger le dos du smartphone. Quant à l’écran, il est déjà protégé par un film de protection « permanent ». Ce dernier ne sert pas que pour le transport mais peut être utilisé au quotidien. Beaucoup de marques posent d’office des films de protection maintenant pour prolonger la durabilité de vos écrans.

Niveau design, le Huawei P Smart Z n’est pas ce que l’on peut trouver de plus mince. En effet avec son grand écran et ses technologies innovantes, il faut faire quelques concessions sur le format du smartphone qui ne conviendra pas forcément aux plus petites mains.

Le téléphone est disponible en 3 couleurs, bleu, vert et noir pour faire simple. Nous avons eu la version bleue en test, cette dernière se démarque comme ses sœurs de l’absence de dégradé mais d’un changement de ton un peu sous le capteur d’empreintes digitales. Ceci nous rappelle le dos du Honor 8X, à l’horizontale cette fois.

Caractéristiques du Huawei P Smart Z

Processeur Kirin 710
RAM 4 Go
Écran 2340 x 1080 px – 6,5 pouces – 396 DPI – IPS
Connectivité Bluetooth 5.0 – Wi-Fi a/b/g/n/ac – 4G+ – USB-C – jack 3,5mm – NFC
Puce graphique Mali G51
Sécurité Capteur d’empreintes au dos
/
Appareil photo Avant : 16 MPix / Arrière : 16 MPix + 2 MPix
DAS 0,84 W/Kg

Écran

Nous avons été sceptiques sur les derniers Honor entrée de gamme, ça ne semble pas être le cas du côté de Huawei. Ce dernier dispose d’un bel écran IPS de 6,5 pouces. On apprécie le fait qu’il soit dépourvu d’encoche, ce qui en fait un smartphone innovant contrairement aux smartphone avec une caméra dans l’écran plus que classiques.

Peu de modèles disposent de cette technologie actuellement, on peut noter les Oppo Reno ainsi que le OnePlus 7 Pro ou encore le Mi 9T pour les plus connus, mais représentent quelques cas « isolés » pour l’instant.

Bien que son absence d’encoche se fasse remarquer pour notre plus grand bonheur, on note que le menton en bas du smartphone est toujours bien présent. Ce dernier est plus épais sur les modèles les plus accessibles. C’est dommage car un peu de hauteur en moins nous aurait fait profiter d’un encore plus grand écran.

Niveau colorimétrie, nous sommes satisfaits. Ce n’est pas le sommet de nos attentes mais l’écran du Huawei P Smart Z reste tout à fait correct. Pas d’AMOLED pour ce prix mais un plutôt bon IPS à la luminosité dans la bonne moyenne à 490 cd/m2. La résolution de 2340 x 1080 pixels peut être abaissée à 1560 x 720 px en cas de batterie faible afin de diminuer la consommation.

Interface EMUI

On retrouve ici l’interface habituelle chez Huawei nommée EMUI. Basée sur Android 9.0.1, elle a pour avantage de rester uniforme sur tous les smartphones de la gamme. Nous l’apprécions et certaines fonctionnalités ressemblent à iOS, les aficionados de l’iPhone s’y retrouveront parfaitement.

Nous avons par exemple la recherche Spotlight nommée ici HiSearch ou encore des fonctionnalités comme 3D Touch, sans le 3D. On regrette cependant l’impossibilité de partager

une application, ce qui serait bien plus pratique dans certains cas. Cela dépend plus d’Android que de Huawei mais nous espérons voir cette fonctionnalité dans une future version.

Sur d’autres modèles, un double tap avec une phalange sur l’écran permet de faire une capture de ce qui est affiché. Sur le Huawei P Smart Z, cette fonctionnalités n’est pas disponible, c’est dommage. Un autre point que nous ne pouvons pas reprocher au P Smart Z mais à EMUI en général est le fait que les applications ne prennent pas une forme unie. Toutes celles de base sont carrées aux bords arrondies, et celles du PlayStore gardent leur forme initiale.

Sinon l’interface a fait ses preuves et livre une très bonne expérience utilisateur. Nous pouvons d’ores et déjà attendre sereinement la prochaine version qui marquera – on l’espère – quelques mises à jour graphiques.

Performances du Huawei P Smart Z

Avec son processeur Kirin 710 et ses 4 Go de RAM, on va se le dire clairement, ça n’est pas le smartphone le plus puissant du marché. En même temps, il n’est pas là pour ça donc se trouve tout de suite excusé. Le processeur ne manque pas trop de puissance avec ses 5531 points en multi-core sur GeekBench, cependant le tout manque de performances.

En effet, avec les 132 402 points enregistrés sur AnTuTu Benchmark, on voit que l’on ne dépasse que 27% des utilisateurs. Ce qui est un peu faible pour un smartphone vendu aux alentours des 250€. Le smartphone suffit pour jouer mais ne comptez pas trop sur les derniers gros jeux du moment comme PUBG mobile, gourmand en ressources, pour une fluidité parfaite.

On vous recommande également de faire attention à la température du smartphone. Certains jeux comme celui cité ci-dessus consomment de manière importante les ressources de votre téléphone. En été en plein soleil, ça n’est clairement pas une bonne idée, vous risquez de faire surchauffer votre appareil.

Appareil photo

On retrouve plusieurs fonctionnalités intéressantes avec l’appareil photo. A défaut d’être d’une très belle qualité, il dispose tout de même de la fonction HiVision. Cette option permet de lire des QR Codes, retrouver un produit pour l’acheter sur internet mais ça n’est pas tout. Vous pouvez même identifier un produit (pour avoir sa référence) ou encore traduire du texte en direct. Attention cependant à cette dernière fonctionnalité. Elle fonctionne mais vous ne pouvez pas tout traduire avec.

En effet, certains textes dans des polices un peu fantaisies ne sont pas toujours très lisibles et l’intelligence artificielle ne peut pas faire de miracles non plus. On note également que l’écriture manuscrite ne simplifie pas la tâche de l’IA. Même si la fonctionnalité n’est pas encore totalement mature, il est assez bluffant de voir que l’on peut faire tant de choses à l’aide d’un appareil photo.

Parlons maintenant de la caméra rétractable à l’avant. Cette dernière sort lorsque vous voulez prendre une photo avec la caméra frontale. Elle re-rentre lorsque vous avez terminé, soit si vous quittez l’appareil photo ou si vous changez de caméra. Cette dernière est correcte et dispose par ailleurs d’un effet beauté intégré. Pour tout ce qui est snap, story Instagram, … ça sera suffisant.

Cependant un tel système s’avère fragile si vous êtes un peu maladroit. Dans le cas où le smartphone tomberait, si c’est dans le mauvais sens, la caméra se verrait endommagée voire cassée avec son support. Pour palier à ce souci, Huawei a intégré une fonctionnalité qui détecte si le smartphone fait un mouvement incontrôlé et trop brusque. Dans ce cas là, le module rentre tout seul.

Sauf que c’est justement là que se situe un souci. elle rentre toute seule c’est très bien, mais pas assez vite. Le téléphone a le temps de tomber la caméra n’est pas encore totalement rentrée. Nous avons fait le test (sur un lit pour ne pas endommager l’appareil) et il s’avère que ceci reste un point faible.

Dans tous les cas, si vous prenez un selfie et faites tomber votre smartphone, le module ne sera pas entièrement cassé. Par contre il peut risquer de s’endommager sur un coin.

Photo de jour

De jour, le Huawei P Smart Z se débrouille bien. Il fait de belles photos pour le prix auquel il est vendu. Cependant, nous n’avons pas trouvé de réelle différence entre le mode normal et le mode IA (intelligence artificielle). Les couleurs sont un peu plus belles certes, mais rien de flagrant non plus.

Pour ce qui est des plans rapprochés, le smartphone se débrouille également bien. Cependant, attention aux plans de trop près, cela ne lui conviendra pas. Son capteur de 16 MPix fait ce qu’on lui demande mais il aurait été appréciable d’avoir un peu mieux qu’un 2 MPix en second capteur pour le mode portrait.

Photo de nuit

De nuit, nous avons été assez impressionnés par la qualité photo de l’appareil. En effet, les photos ne sont pas les meilleures que nous avons pu faire mais restent tout à fait correctes pour un tel smartphone. A côté de cela, le Honor 20 Lite fait pâle mine pour plus cher. Les photos sont claires, les couleurs plutôt respectées et pour un smartphone aux environs des 250€, nous n’avons clairement pas à nous plaindre. Bien que les détails soient loin d’être parfaits.

Autonomie

Avec sa grosse batterie de 4000 mAh, le Huawei P Smart Z n’a aucun mal à tenir une journée entière en utilisation très intensive. Il permet de tenir jusqu’à 2 jours complets si vous n’utilisez pas sans cesse votre téléphone. C’est un excellent point à l’heure où l’on utilise son téléphone à longueur de journée et où il doit passer par la case recharge tous les soirs.

La recharge se fait via USB-C, le chargeur rapide est fourni mais nous devrons revoir la définition de « rapide ». Certes, la batterie de 4000 mAh dispose d’une grande capacité mais 2 heures pour recharger le smartphone, c’est un peu long. Nous sommes ici en USB-C et bien d’autres références se rechargent plus vite.

Connectivité

Avec toutes les dernières technologies ou presque, le Huawei P Smart Z saura se connecter à ce que vous lui demanderez. Il dispose du Bluetooth 5.0, de toutes les normes Wi-Fi (a, b, g, n, ac) et du NFC. Cette technologie s’avère très utile pour un bon nombre d’activités de nos jours comme connecter un appareil rapidement ou tout simplement payer. Nous attentons maintenant Google Pay compatible avec notre banque.

Huawei garde avec une insistance notable la prise jack


3,5mm là où tous les autres la retirent peu à peu. Cette dernière s’avère pourtant bien pratique à l’heure où un grand nombre d’écouteurs sont encore en jack. Le premier à avoir fait le pari osé de la retirer est Apple mais a proposé en contrepartie l’année suivante, la recharge sans fil.

Pour tout smartphone ne disposant pas de cette technologie pour se recharger, il est préférable de conserver la prise jack. En effet, imaginez-vous au téléphone, pendant 2 heures, écouteurs dans les oreilles … Vous jouez en même temps ou trainez sur vos réseaux sociaux, votre batterie se décharge. Une fois à 3% vous raccrochez ou vous rechargez en téléphonant avec le haut-parleur ? Avec Huawei, vous rechargez et vous téléphonez en même temps. Vous pouvez même jouer !

Sécurité

Le Huawei P Smart Z dispose d’un capteur d’empreintes digitales au dos, comme bon nombre de smartphone de sa gamme. Ce dernier a déjà fait toutes ses preuves et reste un des plus rapides du moment. Les capteurs sous l’écran étant encore trop peu matures pour être aussi efficaces, on se contente très bien d’un capteur physique au dos.

Cependant, du fait de la caméra rétractable, Huawei a préféré retirer la fonction de déverrouillage par reconnaissance faciale. En effet, sortir et re rentrer la caméra à chaque fois s’avère plus long et plus compliqué. Sans compter que vu le nombre de fois que l’on déverrouille notre téléphone chaque jour, le système peut s’endommager.

C’est un choix sage de la part de la marque de ne pas avoir activé cette fonctionnalité, afin de préserver la durabilité des composants du smartphone.

Audio

Le son mono produit par le haut-parleur sur la partie inférieure du smartphone est juste limite. Les basses y sont faibles et le son donne un aspect étouffé relativement désagréable. Heureusement que la prise jack est là pour y mettre un casque ou encore que le Bluetooth est bien présent pour y connecter une enceinte Bluetooth.

On ne s’attendait pas à un son de qualité exceptionnelle sur un smartphone à 250€ mais nous avons connu mieux pour un prix à peine plus élevé.

Conclusion

Le Huawei P Smart Z est un bon smartphone entrée de gamme. Son écran complet sans encoche est vraiment agréable à utiliser et nous apprécions le système de caméra qui en sort. Cependant, il ne conviendra pas aux petites mains du fait de son gabarit imposant. Ce test a été réalisé en partenariat avec MrHighTech.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.